Nous assister

Revenons à la réalité. La robotique est une science du réel, encore à ses débuts mais très prometteuse. Les recherches dans ce jeune domaine sont très nombreuses mais pas éparpillées : elles sont orientées selon trois axes. Le premier consiste à créer des robots qui vont assister les hommes.

 

Le robot assistant

Loin des robots de fiction qui veulent conquérir la planète, les robots assistants ont pour vocation d'aider l'homme, de perfectionner ses gestes ou de lui apporter un soutien. Il s'agit donc de mettre au point des dispositifs mécaniques capables de remplir des tâches que nous ne sommes pas en mesure de réaliser. Disant cela, rappelons à quel point la robotique est tributaire du progrès informatique. En effet, pour chaque application, ou presque, il y a une fonction ou un programme informatique à créer. En fait un robot est le résultat de plusieurs technologies couplées. Capteurs, actionneurs, méthodes de commandes et de traitements, etc., il faut penser des outils pour créer un assistant convenable, même monotâche.

Nous aider dans quels domaines ?

La robotique n'est pas encore sortie de l'enfance que déjà nous l'avons adoptée. Le premier domaine d'application de ces robots assistants est sans nul doute le domaine médical. Les greffes de peau pour la chirurgie réparatrice des grands brûlés par exemple sont très délicates à réaliser. Aujourd'hui il existe des robots capables de prélever une surface minime préalablement définie, un geste si précis que le plus habile des chirurgiens ne pourrait reproduire. La chirurgie aussi bénéficie déjà des avancées de la discipline, c'est la cas de la chirurgie à distance. Le spécialiste peut insérer un petit robot dans le corps, réduisant ainsi la taille de la future cicatrice du patient, et le commander à distance à partir de deux bras mécaniques. Relié à eux, le petit robot reproduit exactement le geste du chirurgien, sans tremblements et surtout à son échelle. Les robots sont donc porteur d'un gain de précision remarquable.

Plus évidente encore est la fonction du robot dans l'assistance à la personne. Personnes handicapées ou à mobilité réduite peuvent désormais être aidées par des systèmes mécaniques, comme les déambulateurs robotisés, qui vont les aider pas à pas, prévenir et éviter leurs chutes, etc. Nous aider c'est aussi prévenir les risques d'accidents, et ici, la sécurité routière a aussi tout à gagner en mettant au point des robots capables de mesurer les problèmes d'adhérence comme les risques de somnolence au volant.

Les robots nous accompagnent déjà mais leur potentiel est bien plus vaste que leurs aptitudes actuelles.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×